Les avantages d’un contrat pro pour les entreprises?

 

1. Former une recrue à son image
Le premier avantage d’une entreprise à employer un étudiant en contrat de professionnalisation est de pouvoir former un jeune talent aux méthodes et aux valeurs propres à cette dernière.
C’est un des préalables pour s’assurer des performances d’un futur manager d’unité commerciale tout au long de la durée de sa formation. A l’issue de celle-ci, vous travaillerez avec un véritable collaborateur, qui saura tout du fonctionnement de votre entreprise.

2. Salaire réduit
L’entreprise profite des dispositions légales qui ajustent le salaire à l’âge de l’apprenant et à son niveau de formation.
En voici le tableau :

 

3. Abattement de charges
L’entreprise bénéficie d’un abattement de charges qui lui permet de rendre le coût horaire plus compétitif. Taux et informations complémentaires sur la demande :

L’entreprise peut disposer de davantage de main-d’oeuvre sans aucune pénalisation sur son effectif local. En effet, les contrats de professionnalisation ne sont pas comptabilisés sur l’effectif global (ce qui est idéal pour les entreprises de 9 à 49 salariés).

– Réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires (ex-réduction Fillon)
Dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité, le dispositif zéro cotisation Urssaf permet à l’employeur d’un salarié au Smic de ne plus payer aucune cotisation, hormis l’assurance chômage. Le montant de l’allègement est égal au produit de la rémunération annuelle brute par un coefficient. Il n’y a pas de formalité particulière à effectuer.

 

4. Statut salarié
Statut salarié non assujetti aux vacances scolaires et ne comptant pas les effectifs de l’entreprise. 

 

Le contrat de professionnalisation, un bon retour sur investissement

  • Par rapport aux intérimaires : 50 à 70 % de coût économisé
  • Par rapport aux contrats étudiants : Le temps de formation au poste de l’employé sera le même que le contrat de professionnalisation. Contenu de la rotation des contrats étudiants, cela entraine une perte de temps sur celui-ci. De plus, ce type de contrat est rarement complété avec une formation en adéquation avec l’entreprise.
  • Par rapport à un CDD 24 heures : Compte tenu des primes de précarité, des taux de charges, et des contraintes personnelles, le contrat 24 heures peut revenir plus cher qu’un contrat à temps plein.
    Pour plus de renseignements, demandez-nous les informations complémentaires.
  • Par rapport à un CDD temps plein : Le coût d’un 35 heures revient à l’équivalent de 110% du SMIC avec la prime de précarité comparé au pourcentage du salaire du contrat de professionnalisation.
  • Par rapport à un contrat d’apprentissage : Le contrat d’apprentissage est une autre version d’alternance qui a pour spécificité de diminuer le tarif horaire de l’apprenti (donc démotivation rapide de l’apprenant). Il faut savoir de plus, que cela correspond à une augmentation du temps passé à l’école ce qui réduit de beaucoup, le retour sur investissement au sein de l’entreprise.